Transversalité, vous avez bien dit transversalité ?

Il est clair que la pratique quotidienne du métier de soignant (au sens large du terme) n’a cessé de se transformer en se complexifiant, parallèlement à l’extension et à l’accroissement de la demande de soin et à l’évolution des compétences et des qualifications dans tous les métiers impliqués dans la filière. Les spécialités, voire les sous-spécialités, se sont considérablement développées.

L’hôpital était jusqu’à récemment un milieu relativement refermé sur lui-même et sa communication, souvent insuffisante, souffrait aussi de lenteur ; il s’ouvre aujourd’hui délibérément sur la ville, ne serait-ce que du fait de la part croissante de l’hospitalisation de jour ou à domicile.

Traiter seul, en ignorant le contexte pluri professionnel dans lequel le patient évolue désormais nécessairement, devient impensable, d’autant que la consultation médicale n’est plus le seul lieu du diagnostic, de la prescription ou du traitement : sages-femmes, kinésithérapeutes, infirmières, pharmaciens… y participent également, chacun en fonction des responsabilités (évolutives) qui leur sont dévolues, il est bon de les connaître, de comprendre les exigences et les difficultés de chacun de ces métiers, pour éviter des impairs, des entorses à la déontologie mais surtout pour optimiser les prises en charge. D’où l’accent sur la transversalité mis cette année dans le programme de l’AMMPPU, un programme désormais ouvert à tous les professionnels du soin.

Dr Pierre BRONN

 

« L’AMMPPU, un outil de formation interprofessionnelle et sans limite d’âge : vos pairs vous en parlent »

 

Chers jeunes médecins,

Vous constatez que les connaissances de la fac s’évaporent facilement et trop rapidement ?? Que la théorie c’est bien, mais parfois face aux vrais patients, c’est moins évident de s’en sortir ??

Venez découvrir l’ AMMPPU et les formations qu’elle propose : piqures de rappel, actualités sur les recommandations, travail avec les autres professionnels de santé pour améliorer la coordination des prises en charge de nos patients, partage d’expérience dans des groupes de pairs … intervention des spécialistes de notre région avec qui nous avons affaire au quotidien.

C’est pas très cher, varié et à la carte.

Ne restons pas dans notre coin.

Frédéric GONZALES

 

Chers Pharmaciens,

 

Que serait un arc en ciel sans le vert qui caractérise les pharmacies et leurs croix qui arborent les rues?

La population souhaite y trouver un professionnel de santé compétent qui saura répondre à ses attentes. Mais pour cela la formation continue est nécessaire car nul ne peut se contenter de sa formation initiale.

 

Depuis quelques années, l’AMMPPU a ouvert ses portes à tous les professionnels de santé afin qu’ensemble nous puissions améliorer nos connaissances et les mettre en commun. Pour cela, elle propose des formations en soirées, des séminaires aux quatre coins de la Moselle et à moindre coût.

 

Cette année, l’AMMPPU propose pour la première fois une formation validante pour le DPC des pharmaciens. Et ce n’est qu’un début !

N’hésitez pas à me faire part des thèmes de formation susceptibles de vous intéresser afin de les programmer les années suivantes.

Pensez également aux moyens mis à votre disposition pour ne pas « louper » les formations (Facebook, site Internet, email).

Edwige BATISSE

 

Chers collègues sages-femmes,

 

Cette année, l’AMMPPU propose de développer les réseaux de communication interdisciplinaire entre tous les professions de santé ; notre profession caractérisée par sa fonction médicale y trouve naturellement sa place ; ainsi nous avons la possibilité de réfléchir ensemble et d’améliorer nos pratiques professionnelles dans le cadre de la formation continue (soirées, séminaires organisés en Moselle…) avec les médecins, les pharmaciens, les kinésithérapeutes, les infirmiers…Sachons saisir cette magnifique opportunité de réflexivité transversale qui nous est faite cette année autour de thématiques pertinentes pour l’exercice professionnel des sages-femmes.

 

                                                                                  Karine SCHNITZLER

 

Chers infirmiers, Chères infirmières,

 

Qui n’a pas rêvé que la relation entre nous et les autres professionnels de santé gravitant autour de nos patients à leur domicile, ne soit pas:

 

  • Audacieuse
  • Respectueuse
  • Complémentaire
  • Evidente
  • Naturelle
  • Cohérente
  • Innovante
  • Enrichie
  • Logique

 

bref , ARC EN CIEL ?

 

Afin que ce phénomène éphémère dans la nature n’en soit pas un pour nous, l’ AMMPPU nous propose pour la première fois et non pas pour la dernière fois une formation validante pour le DPC mais surtout interprofessionnelle sans limite d’âge.

 

Quelle belle phrase de C. AZNAVOUR « tu es, donc j’apprends». Pour apprendre des autres et pour que les autres apprennent de nous, rejoignez nous, à l’ AMMPPU notamment à travers son compte Facebook, son site internet, son email..

 

Je reste à votre disposition pour tous renseignements ou propositions afin que la prise en charge globale et pluridisciplinaire ne soit pas une notion utopique.

Cathy GLUCK

 

Chères Consœurs, chers Confrères,

Masseurs-kinésithérapeutes

 

Notre profession est performante et efficace et doit le rester. Il s’agit d’un devoir de probité professionnelle.

 

« Le masseur-kinésithérapeute est dans l’obligation d’entretenir et de perfectionner ses connaissances ; il prend toutes les dispositions nécessaires pour satisfaire à ses obligations de formation continue. Il ne peut se soustraire à l’évaluation de ses pratiques.» Article R 4321- 62 du code de déontologie

 

Le masseur-kinésithérapeute est un acteur du système de Santé, au même titre que les autres professions de Santé. Il fait partie d’une équipe pluridisciplinaire.

 

En Moselle, l’AMMPPU, association de formation médicale post universitaire, s’ouvre officiellement à tous les professionnels de Santé afin d’améliorer les échanges, les points de vue de chacun pour une prise en charge collective des patients.

 

Echanges, connaissances, technicités, relationnel entre professionnels, … mise en conformité avec le code de déontologie, ces concepts doivent devenir réalité de terrain.

 

Pour réaliser  ce partenariat avec l’accord de l’OGDPC, au plus près de votre lieu de travail, l’AMMPPU organise des soirées et des échanges auxquels vous êtes particulièrement invités.

 

Ce sera l’occasion d’échanger avec les médecins et les autres masseurs-kinésithérapeutes… voire d’autres professionnels, selon le thème abordé.

 

Réservez vos soirées à la DomusMedica (siège CDOMK)

6 quai Paul Wiltzer 57000 METZ

 

  • Le jeudi 04/02/2016 à 21 heures : Transversalité médecins-kinésithérapeutes :Le diagnostic kinésithérapique
  • Le mercredi 16/03/2016 à 21 heures  : Atelier médecins-kinés : Pathologies ostéo-articulaires de l’épaule
  • Le jeudi 16/06/2016 à 21 heures :Atelier médecins-kinés : Pathologies ostéo-articulaires du genou

 

….De plus : l’AMMPPU  a obtenu l’agrément pour délivrer des formations DPC ; vous pourrez ainsi valider vos obligations de formations au plus près de votre exercice …

….et ce n’est pas tout : Vous pouvez assister à toute autre formation qui vous intéresse, organisée tout au long de l’année dans les différentes sections partout en Moselle !

…. votre avis sur les formations nous intéresse ; l’AMMPPU est à votre écoute.

 

Plus les kinés seront nombreux et plus des formations pourront leur être dédiées….

Nous comptons sur vous !

 

Le président du CDOMK 57

Hubert JUPIN